CH de Chateau du loir

Service Restauration - Cuisine Centrale

Service Restauration - Cuisine Centrale

La cuisine centrale du Centre hospitalier Château du Loir :

Service restauration du CH de Chateau du loir

Avec ses 202947 repas fabriqués en liaison froide et servis sur l’année 2014, la cuisine centrale doit faire preuve d’une gestion rigoureuse pour fournir des prestations de qualité aux patients, résidents, accompagnants, et personnels du Centre Hospitalier.

Pour cela la Cuisine centrale met en avant :

Le personnel :

Travaillant au sein de la cuisine est composé de professionnels postés suivant leurs qualifications et la formation de chacun. Le travail au quotidien est rythmé par les processus suivants : réception, prétraitement, fabrication, conditionnement et distribution des repas.

Les denrées :

Depuis 2010, la filière d’approvisionnement est assurée par un groupement d’achat régional tenant compte de la proximité des fournitures permettant d’obtenir un bon rapport qualité prix et une meilleure traçabilité possible des produits, notamment grâce aux cahiers des charges pour les achats alimentaires.

Des menus équilibrés pour les patients et résidents :

Le plan alimentaire est élaboré par les diététiciennes et le responsable restauration afin de garantir un bon équilibre nutritionnel des plats et la prise en compte des besoins des patients suivant un plan alimentaire individualisé. Les menus sont élaborés en respectant les obligations du GEMRCN (Groupe d’Etude des Marchés Restauration Collective et Nutrition).

Le respect des règles sanitaires :

Suivant un Plan de Maitrise Sanitaire, la cuisine centrale détient un agrément sanitaire européen et est inspectée par les services de la protection des populations(DDPP). Tous les deux ans un audit externe est effectué par une structure agréée. Le personnel de restauration ainsi que le personnel des services hospitaliers distribuant les repas sont formés à la démarche HACCP sur les bonnes pratiques des règles d’hygiènes en restauration collective et sur le Plan de maitrise sanitaire.

L’outil de production :

Le bâtiment a été construit en 2006 de façon à garantir la sécurité alimentaire. L’enjeu est d’allier le savoir-faire culinaire traditionnel, à un environnement technologique type « laboratoire » avec des méthodes de travail appropriées.